Le Hafidh Al-Karmani dit que la parole « fi s-sama  » ne doit pas être prise au sens apparent, et que Allah est sans endroit

27 07 2011

   

Dans son commentaire du Sahih de Al-Boukhari «Fath Al-Bari » (tome 13 p 412 de notre édition), lors de l’explication du Hadith dans lequel Zaynab Bintou Jahch (l’épouse du Prophète) a dit : « إن الله أنكحنى في السماه », l’Imam Ibnou Hajar Al-‘Asqalani rapporte que le Hafidh Al-Karmani a dit :

« قوله « في السماء » ظاهره غير مراد، إذ الله منـزه عن الحلول في الـمكان، لكن لما كانت جهة العلو أشرف من غيرها أضافها إليه إشارة إلى علو الذات والصفات »

« Le sens apparent de Sa parole « fi s-sama » n’est pas le sens qui est visé car Allah est exempt de l’incarnation dans un endroit et comme la direction du haut est une direction honorable, plus honorable que les autres directions, cela est une attribution qui indique l’exemption de toutes imperfections de l’Être et des attributs ».

Informations utiles :

– Le Chaykh, le Hafidh Chams ad-Din Mouhammad Ibnou Youçouf connu sous le nom de Al-Karmani Al Baghdadi est décédé en 786 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 650 ans. Il est l’un des commentateurs du Sahih de Al-Boukhari.

– Le sens apparent de la parole « fi s-sama » signifie «dans le ciel» ou «au-dessus du ciel», mais le Hafidh Al-Karmani dit bien que ce n’est pas le sens apparent qui est visé dans ce hadith, car Allah n’est pas dans un endroit.

– Le sens de la parole de Zaynab, est que Allah l’a donné en mariage, et que ce mariage est cité dans le Qour-an (dans le verset 37 de Sourat Al-Ahzab), car c’est du ciel que descend la révélation. De plus il existe une autre version de ce hadith qui confirme cette explication, qui est rapporté par At-Tabari, As-Souyouti, At-Tirmidhi et d’autres dans lequel Zaynab a dit « أنا الذي نزل تزويجي » ce qui a pour sens : « Je suis celle dont le mariage a été révélé ».

– Chaykhou l-Islam, Amir al-Mou-minin fi l-hadith (le Prince des croyants dans la science du hadith) Chihab ad-Din Abou l-Fadl Ahmad Ibn ‘ali Ibnou Hajar Al-‘Asqalani est né en 773 et il est décédé en 852 de l’hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 580 ans. C’est un très grand spécialiste de la science du hadith qui a écrit de nombreux ouvrages. Il est du madh-hab (Ecole de jurisprudence) de l’Imam Ach-Chafi’i.

– Son livre « Fath Al-Bari » est incontournable, c’est l’un des plus célèbres commentaires du Sahih Al-Boukhari.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s