Al-Azhar : Explication du verset “lam yalid wa lam youlad”

24 07 2012

   

Dans le livre « ‘Aqidatou l-Mouslimin» ayant reçu l’approbation de l’Université Islamique Al-Azhar, il est dit :

« Que signifie Sa parole ta’ala :{ لَمْ يَلِدْ وَلَمْ يُولَدْ }(lam yalid wa lam youlad) ?

Réponse : Elle signifie la négation de la matière et de l’incarnation au sujet de Allah. Ainsi, Allah ne s’incarne pas en quoi que ce soit. Rien ne se sépare de Lui de façon absolue et rien ne s’incarne en Lui non plus.

L’Imam Ja’far As-Sadiq a dit :

« مَن زَعَمَ أَنَّ اللهَ فِي شِىءٍ أَوْ مِن شَىءٍ أَوْ عَلٰى شَىءٍ فَقَدْ أَشْرَكَ »

 « Celui qui prétend que Allah est dans quelque chose, ou issu de quelque chose, ou sur quelque chose aura commis du chirk (c’est-à-dire : adorer autre que Allah) »

[rapporté par Abou l-Qaçim Al-Qouchayri dans son livre Ar-Riçalatou l-Qouchayriyyah]. »

Informations utiles :

– Le livre « ‘Aqidatou l-Mouslimin» est approuvé par la section des Fondements de la Religion (Ousoulou d-din) de l’Université de Al-Azhar Ach-Charif. Cette croyance a été vérifiée et a reçu le sceau officiel.

– Ici, il est confirmé la négation de la matière et de l’incarnation au sujet de Allah. En effet Allah n’est pas un corps et Il existe sans endroit.

– Vous pouvez retrouver l’article au sujet de la parole de Ja’far As-Sadiq : ici .

Publicités




L’Imam Ja’far As-Sadiq déclare mécréant ceux qui disent que Allah est « dans » ou « sur » quelque chose

1 12 2011

      

Dans son commentaire du livre « Al-Fiqh Al-Akbar » de l’Imam Abou Hanifah (page 64 de cette édition, mais la page 63 est disponible afin de voir le contexte), l’Imam Abou l-Layth As-Samarqandi rapporte :

« Ja’far As-Sadiq, radiya l-Lahou ‘anhou, a dit : Le tawhid (la science de l’unicité) consiste à savoir que Allah n’est pas « à partir de » quelque chose, ni « dans » une chose, ni « sur » quelque chose, car en effet, celui qui dit de Allah qu’Il est « à partir de » quelque chose, il Lui aura attribué le fait d’être créé, et il aura mécru, celui qui dit de Allah qu’Il est « dans » quelque chose, il Lui aura attribué le fait d’être limité, et il aura mécru, et celui qui dit de Allah qu’Il est « sur » quelque chose, il Lui aura attribué le fait d’avoir un besoin et d’être porté, et il aura mécru. »

Informations utiles :

– Le Chaykh Abou l-Layth Nasr Ibnou Mouhammad Ibnou Ahmad Ibnou As-Samarqandi Al-Hanafi est décédé en 378 de l’hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 1060 ans. Son commentaire du livre « Al-Fiqh Al-Akbar » est très connu. Il contient également des commentaires de d’autres ouvrages de l’Imam Abou Hanifah comme celui du livre « Al-Wasiyyah ». Il arrive que ce commentaire de « Al-Fiqh Al-Akbar » soit attribué par erreur à l’Imam Al-Matouridi As-Samarqandi.

– L’Imam Ja’far As-Sadiq fils de Mouhammad Al-Baqir, fils de Zaynou l-‘Abidin ‘Ali fils de Al-Houçayn (que Allah les agrée tous) est un Salaf (C’est à dire qu’il a vécu dans les trois premiers siècles de l’Hégire). Il est décédé en 148 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 1290 ans. Il faisait partie des maîtres des gens de la famille du Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) dans la jurisprudence, dans la science et par le mérite. Il fût également l’un des chouyoukh de l’Imam Abou Hanifah et de l’Imam Malik.

– Ici, il indique que celui qui dit que Allah est à « partir de » quelque chose est mécréant , car il aura attribué à Allah le fait d’être créé. Puis, il dit que celui qui dit que Allah est « dans » une chose est mécréant, car il aura attribué à Allah le fait d’être limité. Et il dit que celui qui dit que Allah est « sur » quelque chose est mécréant, car il aura attribué à Allah le fait d’avoir besoin et d’être porté.

– Une autre parole de Ja’far As-Sadiq rapportée par Al-Qouchayri est proche de cette citation là. Voir l’article : ici.





L’Imam Ja’far As-Sadiq dit que celui qui prétend que Allah est « au-dessus » ou « dans » quelque chose a commis du chirk

22 08 2011

   

Dans sa célèbre Epître « Ar-Riçalatou l-Qouchayriyyah » (page 18 de cette édition) l’Imam Al-Qouchayri a dit :

«قال جعفر الصادق : من زعم أن الله في شىء ، أومن شىء أو على شىء فقد أشرك . إذ لو كان على شىء لكان محمولا ، ولو كان في شىء لكان محصوراً ، ولو كان من شىء لكان محدثًا (أي مخلوقاً)»

« Ja’far As-Sadiq a dit : Celui qui prétend que Allah est dans quelque chose, ou issu de quelque chose, ou au-dessus de quelque chose a commis du chirk (c’est-à-dire : adorer autre que Allah), car s’Il était au-dessus de quelque chose Il serait porté, s’Il était dans quelque chose, Il serait limité, s’Il était issu de quelque chose, Il serait entré en existence (c’est-à-dire créé) »

Informations utiles :

– L’Imam Ja’far As-Sadiq fils de Mouhammad Al-Baqir, fils de Zaynou l-‘Abidin ‘Ali fils de Al-Houçayn (que Allah les agrée tous) est un Salaf (C’est à dire qu’il a vécu dans les trois premiers siècles de l’Hégire). Il est décédé en 148 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 1290 ans. Il faisait partie des maîtres des gens de la famille du Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) dans la jurisprudence, dans la science et par le mérite. Il fût également l’un des chouyoukh de l’Imam Abou Hanifah et de l’Imam Malik.

– Ici, il dit que Allah n’est ni dans quelque chose, ni issu de quelque chose, ni au-dessus de quelque chose, et que la croyance en l’une de ces choses là est du chirk (qui est une forme de mécréance). De nos jours, certains égarés ont pour croyance que Allah est dans le ciel, ou bien qu’Il est au-dessus du Trône. A’oudhoubi l-Lah. Que Allah nous accorde une bonne compréhension de la science du Tawhid et qu’Il nous préserve du chirk.

– Une autre parole de Ja’far As-Sadiq rapportée par As-Samarqandi est proche de cette citation là. Voir l’article : ici .

– Le Mouhaddith–transmetteurs du hadith–, le Moufassir –exégète–, le Chaykh Abou l-Qaçim Abdou l-Karim ibnou Hawazin al-Qouchayri est né en 375 et il est décédé en 465 de l’hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 970 ans. Son livre « Ar-Riçalatou l-Qouchayriyyah » est son ouvrage le plus connu. La première partie de ce livre est consacrée à la croyance de Ahlou s-Sounnah wa-l Jama’ah.