L’Imam Al-Ghazali dit que Allah existe sans endroit et qu’Il ne dépend pas du temps

24 05 2012

   

Dans son célèbre ouvrage « Ihya-ou ‘Ouloumi d-Din » dans la partie des règles de la croyance (tome 1 page 108 de cette édition) l’Imam Al-Ghazali a dit :

« أنه لا يحل في شئ، ولا يحل فيه شئ، تعالى عن أن يحويه مكان كما تقدس عن أن يحويه زمان، بل كان قبل أن يخلق الزمان والمكان وهو الآن علي ما عليه كان »

« Allah ne s’incarne pas en quoi que ce soit, et rien ne s’incarne en Lui. Il est exempt du fait d’être contenu dans un endroit, tout comme Il est exempt du fait de dépendre du temps. Au contraire, Son existence prime sur la création du temps et de l’endroit, et Il est maintenant tel qu’Il est de toute éternité »

Informations utiles :

– Le Chaykh, l’Imam Abou Hamid Mouhammad Ibnou Mouhammad Al-Ghazali est né en 450 et il est décédé en 505 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 930 ans. C’est un savant très célèbre, il était surnommé « Houjjatou l-Islam » c’est-à-dire qu’il était capable de prouver la véracité, la beauté et la sagesse de l’Islam. Certains l’ont désigné comme le moujaddid du 5ème siècle de l’Hégire (c’est-à-dire celui qui revitalise la science de la religion). Il était du madhhab (école de jurisprudence) de l’Imam Ach-Chafi’i. Son livre «Ihya-ou ‘Ouloumi d-Din » est son ouvrage le plus connu.

– Ici il confirme la croyance de Ahlou s-Sounnah, sur le fait que Allah existe sans endroit, et qu’Il ne dépend pas du temps. Il explique également que Allah est exempt de l’incarnation.

– Retrouvez d’autres citations de l’Imam Al-Ghazali : ici.

Publicités




L’Imam Al-Ghazali explique que la supériorité (fawqiyyah) de Allah n’est pas par la direction

5 04 2012

   

Dans son célèbre ouvrage « Ihya-ou ‘Ouloumi d-Din » dans la partie des règles de la croyance (tome 1 page 108 de cette édition) l’Imam Al-Ghazali a dit :

« وهو فوق العرش والسماء وفوق كل شيء إلى تخوم الثرى، فوقية لا تزيده قرباً إلى العرش والسماء كما لا تزيده بعداً عن الأرض والثرى بل هو رفيع الدرجات عن العرش والسماء كما أنه رفيع الدرجات عن الأرض والثرى »

« Allah est supérieur (fawqa) au Trône et aux cieux, et Il est supérieur (fawqa) à toute chose, d’une supériorité (fawqiyyah) qui ne Le rend pas plus proche du Trône et des cieux, mais qui ne Le rend pas plus loin de la Terre non plus.  Il est Très Eminent par rapport au Trône et aux cieux, tout comme Il est Très Eminent par rapport à la Terre.» 

Informations utiles :

– Le Chaykh, l’Imam Abou Hamid Mouhammad Ibnou Mouhammad Al-Ghazali est né en 450 et il est décédé en 505 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 930 ans. C’est un savant très célèbre, il était surnommé « Houjjatou l-’Islam » c’est-à-dire qu’il était capable de prouver la véracité, la beauté et la sagesse de l’Islam. Certains l’ont désigné comme le moujaddid du 5ème siècle de l’Hégire (c’est-à-dire celui qui revitalise la science de la religion). Il était du madhhab (école de jurisprudence) de l’Imam Ach-Chafi’i. Son livre «Ihya-ou ‘Ouloumi d-Din » est son ouvrage le plus connu.

– Ici l’Imam Al-Ghazali explique que la supériorité (fawqiyyah) de Allah n’est pas une supériorité physique et spatiale. En effet, il dit que c’est une supériorité (fawqiyyah) qui ne le rend pas proche du Trône et des cieux et qui ne le rend pas loin de la terre. La supériorité (fawqiyyah) de Allah est une supériorité de mérite, de pouvoir, de puissance et de domination.

– L’Imam Al-Ghazali a confirmé à de nombreuses reprises dans son livre, que Allah n’est pas dans un endroit, ni dans une direction.

– Retrouvez d’autres citations de l’Imam Al-Ghazali : ici.





L’Imam Al-Ghazali dit que l’istiwa de Allah n’est pas un établissement et qu’Il est sans endroit

11 03 2012

   

Dans son célèbre ouvrage « Ihya-ou ‘Ouloumi d-Din » dans la partie des règles de la croyance (tome 1 page 108 de cette édition) l’Imam Al-Ghazali a dit :

« وأنه مستو على العرش على الوجه الذي قاله وبالمعنى الذي أراده استواء منزهاً عن المماسة والاستقرار والتمكن والحلول والانتقال لا يحمله العرش بل العرش وحملته محمولون بلطف قدرته ومقهورون في قبضته » 

« Et Allah est « istawa ‘ala l-‘Arch » (le Trône), tel qu’Il l’a révélé et avec le sens qu’Il a voulu, d’un « istiwa » exempt du contact, de l’établissement, du fait d’être dans un endroit, d’être diffus ou d’être en mouvement. Il n’est pas porté par le Trône, au contraire, le Trône est porté grâce à Sa puissance et Sa grâce. »

Informations utiles :

– Le Chaykh, l’Imam Abou Hamid Mouhammad Ibnou Mouhammad Al-Ghazali est né en 450 et il est décédé en 505 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 930 ans. C’est un savant très célèbre, il était surnommé « Houjjatou l-Islam » c’est-à-dire qu’il était capable de prouver la véracité, la beauté et la sagesse de l’Islam. Certains l’ont désigné comme le moujaddid du 5ème siècle de l’Hégire (c’est-à-dire celui qui revitalise la science de la religion). Il était du madhhab (école de jurisprudence) de l’Imam Ach-Chafi’i. Son livre «Ihya-ou ‘Ouloumi d-Din » est son ouvrage le plus connu.

– Ici, il explique l’istiwa de Allah sans donner un sens précis; mais il indique clairement que cet istiwa n’est pas un établissement, que Allah n’est ni en contact, ni porté par le Trône, qu’Il est sans endroit et qu’Il est exempt du mouvement.

– Nous mentionnerons d’autres passages de son livre au sujet de la croyance, incha-a l-Lah.





Al-Qadi ‘Iyad rapporte l’unanimité sur le fait que l’ange de la mort s’appel ‘Azra-il

5 03 2012

   

Dans son livre Ach-Chifa (page 489 de cette édition) Al-Qadi ‘Iyad a dit au sujet du nom des Anges:

« والمشتهر المتفق عليه بالإجماع القاطع كجبريل و ميكائيل ومالك […] وكعزرائيل…»

« Ce qui est connu par accord et qui fait l’unanimité de manière catégorique : Jibril, Mika-il, Malik […] et ‘Azra-il… »

Informations utiles :

– Le Qadi -juge- Abou l-Fadl ‘Iyad ibnou Mouça ibnou ‘Iyad al-Yahsoubi connu sous le nom de Qadi ‘Iyad, est un grand savant Malikite. Il est né en 476 et il est décédé en 544 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 950 ans. Son ouvrage « Ach-Chifa » est très connu, le titre complet du livre est « Ach-chifa bi ta’rif houqouq al-Moustafa ».

– Ici, il rapporte l’unanimité sur le fait que l’un des Anges porte le nom de ‘Azra-il. Il s’agit de l’Ange de la mort (malakou l-mawt).

– De nombreux autres savants ont affirmer dans leurs ouvrages que l’Ange de la mort s’appel ‘Azra-il. Parmi eux nous pouvons citer : L’Imam Al-Qourtoubi, l’Imam As-Sawi, l’Imam As-Sindi, l’Imam At-Tabarani, l’Imam Az-Zabidi, l’Imam Al-Hattab, l’Imam Ibn ‘Atiyya, l’Imam Ibn Al-Jawzi, l’Imam Fakhrou d-Din Ar-Razi, l’Imam Abou Nou’aym, l’Imam Abou Hayyan Al-Andalouçi, l’Imam Ad-Doussouqi, l’Imam Al-Baydawi, l’Imam Al-Ghazali, l’Imam Ibn Hajar Al-Haytami, l’Imam Al-Khazin, l’Imam ‘Abdou l-Lah Ibn Ahmad An-Naçafi, l’Imam Al-Baghawi, l’Imam Ahmad Al-Wancharissi, l’Imam Ibn Farhoun, l’Imam Ach-Chanqiti, l’Imam Al-Asbahani, l’Imam Moulla ‘Ali Al-Qari, l’Imam Al-Mounawi, l’Imam ‘Abou l-Ghani An-Naboulouçi, l’Imam As-Souyouti, l’Imam Ibn ‘Achour, l’Imam Al-Bayjouri, l’Imam Al-Moutti-i al-Hanafi, et de nombreux autres grand savants.

– Vous pouvez retrouver de nombreuses paroles de savants accompagnées de leurs traductions et des scans de leurs livres sur ce site : http://azrailangedelamort.wordpress.com .

– Soyez prudent, car de nos jours, un petit groupuscule se permet par entêtement, de remettre en question ce point sur lequel les savants de l’Islam ont été unanimes.





L’Imam Al-Ghazali parle de la croyance en Allah et du fait qu’Il n’est pas un corps, et qu’Il n’est pas dans une direction.

14 02 2012

   

Dans son célèbre ouvrage « Ihya-ou ‘Ouloumi d-Din » dans la partie des règles de la croyance (tome 1 page 108 de cette édition) l’Imam Al-Ghazali a dit :

« وأنه ليس بجسم مصور ولا جوهر محدود مقدر وأنه لا يماثل والأجسام ولا في التقدير ولا في قبول الانقسام وأنه ليس بجوهر ولا تحله الجواهر ولا بعرض ولا تحله الأعراض بل لا يماثل موجوداً ولا يماثله موجود {ليس كمثله شيء} ولا هو مثل شيء. وأنه لا يحده المقدار ولا تحويه الأقطار ولا تحيط به الجهات ولا تكتنفه الأرضون ولا السموات »

« Allah n’est pas un corps doté d’une image, Il n’est pas non plus un atome, Il ne ressemble pas aux corps, dans le sens où Il n’est pas limité, ou divisé. Il n’est pas une substance et Il n’est pas composé de substance, Il n’est pas un attribut des substances et n’existe pas dans un attribut des substances. Non, Il ne ressemble pas aux choses qui existent, rien de semblable à Lui n’existe. {لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْءٌ} (layça kamithlihi chay) ce qui a pour sens : « Rien n’est tel que Lui », et Il n’est pas comme quoi que ce soit. Il n’est pas limité ni circonscrit. Il n’est pas entouré par les directions, et Il n’est pas contenu par les terres et les cieux. »

Informations utiles :

– Le Chaykh, l’Imam Abou Hamid Mouhammad Ibnou Mouhammad Al-Ghazali est né en 450 et il est décédé en 505 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 930 ans. C’est un savant très célèbre, il était surnommé « Houjjatou l-Islam » c’est-à-dire qu’il était capable de prouver la véracité, la beauté et la sagesse de l’Islam. Certains l’ont désigné comme le moujaddid du 5ème siècle de l’Hégire (c’est-à-dire celui qui revitalise la science de la religion). Il était du madhhab (école de jurisprudence) de l’Imam Ach-Chafi’i. Son livre «Ihya-ou ‘Ouloumi d-Din » est son ouvrage le plus connu.

– Ici, il explique plusieurs points fondamentaux du Tawhid : Allah n’est pas un corps ni une substance, Il n’a pas d’image, Il n’est pas limité, ni divisé, ni circonscrit. Il n’est pas composé, Il n’est pas dans une direction, Il n’est pas contenu par les terres et les cieux, rien n’est tel que Lui et Il n’a aucune ressemblance avec Ses créatures.

– Nous mentionnerons d’autres passages de son livre au sujet de la croyance, incha-a l-Lah.





L’Imam Al-Ghazali dit que Allah n’est pas dans une direction

17 09 2011

   

Dans son célèbre ouvrage «Ihya-ou ‘Ouloumi d-Din » dans la partie des règles de la croyance (tome 1 page 127 de cette édition) l’Imam Al-Ghazali a dit :

« الأصل السابع : العلـم بأنَّ الله تعالى منـزه الذات عن الاختصاص بالجهات ، فإنَّ الجهة إما فوق وإما أسفل وإما يمين وإما شمال أو قدَّام أو خلف ، وهذه الجهات هو الذي خلقها »

« Le septième fondement : savoir que l’Être de Allah ta’ala est exempt d’être spécifié dans les directions car la direction est soit haut ou bas, droite ou gauche, devant ou derrière et toutes ces directions, c’est Allah Qui les crée ».

Informations utiles :

– Le Chaykh, l’Imam Abou Hamid Mouhammad Ibnou Mouhammad Al-Ghazali est né en 450 et il est décédé en 505 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 930 ans. C’est un savant très célèbre, il était surnommé « houjjatou l-Islam » c’est-à-dire qu’il était capable de prouver la véracité, la beauté et la sagesse de l’Islam. Certains l’ont désigné comme le moujaddid du 5ème siècle de l’Hégire (c’est-à-dire celui qui revitalise la science de la religion). Il était du madhhab (école de jurisprudence) de l’Imam Ach-Chafi’i. Son livre «Ihya-ou ‘Ouloumi d-Din » est son ouvrage le plus connu.

– Ici, il dit clairement que Allah n’est pas dans une direction (que ce soit le haut, le bas, la droite, la gauche, le devant, le derrière) car Allah est le Créateur des directions.





L’Imam Ach-Chafi’i dit que Allah existe de toute éternité sans endroit et que le changement est impossible selon la raison à Son sujet.

1 06 2011

   

Dans son livre «It-hafou s-Sadati l-Mouttaqin» (tome 2 page 36 de cette édition),  Az-Zabidi rapporte que L’Imam Ach-Chafi’i (rahimahou l-Lah) a dit :

« إنه تعالى كان ولا مكان فخلق الـمكان وهو على صفة الأزلية كما كان قبل خلقه الـمكان لا يجوز عليه التغيِير فى ذاته ولا في صفاته  »

« Allah ta’ala existe de toute éternité alors qu’aucun endroit n’est de toute éternité. Il a créé l’endroit en ayant l’attribut de l’exemption de début, tout comme avant la création des endroits, le changement n’est pas possible selon la raison à Son sujet, ni pour Son Être ni pour Ses attributs »

Informations utiles :

– L’Imam, le Moujtahid –jurisconsulte–  Mouhammad Ibnou Idris Ach-Chafi’i est l’un des savants les plus connus, c’est une référence incontournable pour tous musulman.

– C’est un savant du salaf (C’est à dire ayant vécu dans les trois premiers siècles de l’hégire), il est né en 150 et il est décédé en 204 de l’Hégire (rahimahou l-lah) c’est à dire, il y a environ 1230 ans.

– Il  est l’Imam de l’école (madh-hab) chafi’ite.

– Cette parole est rapportée par le Hafidh –mémorisateur des chaînes de transmission du hadith–, le Loughawiyy –spécialiste de la langue–, le Faqih – spécialiste de jurisprudence–, Mouhammad Mourtada Az-Zabidi Al-Hanafi mort en 1205 de l’Hégire (rahimahou l-Lah).

– Son livre « It-hafou s-Sadati l-Mouttaqin » un commentaire du livre « ’Ihya-ou ‘Ouloumi d-Din »  de l’Imam Abou Hamid Al-Ghazali, décédé en 505 de l’hégire (rahimahou l-Lah)

– L’Imam Ach-Chafi’i explique ici plusieurs points important de la croyance :

1 : Que le changement est impossible selon la raison au sujet de Allah : ni pour Son Être ni pour Ses attributs.

2 : Que Allah existe de toute éternité alors qu’aucun endroit n’existe de toute éternité ; Donc après avoir créé les endroits Allah ne change pas, c’est à dire qu’Il existe toujours sans endroit.

Le fait d’être dans un endroit et le fait de changer sont deux caractéristiques propre aux créatures. Allah est le créateur de l’endroit et c’est Lui qui crée le changement. Il n’est donc pas concerné par cela.