Le loughawi Az-Zajjaj (du salaf) interprète « istawa » par « dominer par Sa toute-puissance » (istawla) [rapporté par An-Naçafi]

19 03 2012

   

Dans son célèbre tafsir (exégèse du Qour-an), lors de l’explication du verset « ٱلرَّحۡمَـٰنُ عَلَى ٱلۡعَرۡشِ ٱسۡتَوَىٰ » « Ar-Rahman ‘ala l-‘arch istawa » (sourat Taha/5), l’Imam An-Naçafi a dit :

« La signification de  » istawa  » est  » dominer par Sa toute-puissance  » (istawla) selon Az-Zajjaj »

Informations utiles :

– L’Imam, l’exégète (Moufassir) ‘Abdou l-Lah Ibnou Ahmad An-Naçafi, est décédé en 710 de l’Hégire, certains ayant dit en 701 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 730 ans. Il suivait l’école de jurisprudence (madh-hab) de l’Imam Abou Hanifah. Son exégèse du Qour-an (tafsir) est une référence en la matière chez l’ensemble des Sunnites.

– Le Spécialiste de la langue Arabe (Loughawi) Abou ich-haq Ibrahim Ibnou Mouhammad Ibnou s-Sourri Az-Zajjaj Al-Baghdadi, est l’un des linguistes les plus connus, il faisait partie des gens du Salaf, il est né en 241 et il est décédé en 311 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 1120 ans. Il est souvent cité comme référence par les exégètes (moufassiroun).

– Ici, il dit que la signification de  » istawa  » dans le verset « Ar-Rahman ‘ala l-‘arch istawa » est « dominer par Sa toute-puissance» (istawla). Nous rappelons que Az-Zajjaj est non seulement un Salaf, mais il est également un des plus grands spécialistes de la langue Arabe (loughawi).

– Concernant Allah, la signification de « istawla » n’est donc pas :

  • de vaincre après avoir combattu, ce qui impliquerait un changement, et le changement est impossible au sujet de Allah ‘azza wa jall.
  • ni de dominer physiquement par l’élévation de la position, ce qui impliquerait un endroit et une direction, ce qui est également impossible au sujet de Allah ta’ala.

– Le chaykh Az-Zajjaj rapporte lui-même  l’interprétation par « istawla » dans son livre  » غريب القرءان و تفسيره  » (Gharibou l-Qour-an waTafsirih).

– De nombreux autres savants ont avancé l’interprétation par « istawla » concernant ce verset, tels que At-Tabarani, As-Samarqandi ou encore Al-‘Izz Ibnou ‘Abdi s-Salam.

– Retrouvez d’autres paroles de savants au sujet de l’istiwa de Allah : ici .

Publicités




L’Imam Ja’far As-Sadiq déclare mécréant ceux qui disent que Allah est « dans » ou « sur » quelque chose

1 12 2011

      

Dans son commentaire du livre « Al-Fiqh Al-Akbar » de l’Imam Abou Hanifah (page 64 de cette édition, mais la page 63 est disponible afin de voir le contexte), l’Imam Abou l-Layth As-Samarqandi rapporte :

« Ja’far As-Sadiq, radiya l-Lahou ‘anhou, a dit : Le tawhid (la science de l’unicité) consiste à savoir que Allah n’est pas « à partir de » quelque chose, ni « dans » une chose, ni « sur » quelque chose, car en effet, celui qui dit de Allah qu’Il est « à partir de » quelque chose, il Lui aura attribué le fait d’être créé, et il aura mécru, celui qui dit de Allah qu’Il est « dans » quelque chose, il Lui aura attribué le fait d’être limité, et il aura mécru, et celui qui dit de Allah qu’Il est « sur » quelque chose, il Lui aura attribué le fait d’avoir un besoin et d’être porté, et il aura mécru. »

Informations utiles :

– Le Chaykh Abou l-Layth Nasr Ibnou Mouhammad Ibnou Ahmad Ibnou As-Samarqandi Al-Hanafi est décédé en 378 de l’hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 1060 ans. Son commentaire du livre « Al-Fiqh Al-Akbar » est très connu. Il contient également des commentaires de d’autres ouvrages de l’Imam Abou Hanifah comme celui du livre « Al-Wasiyyah ». Il arrive que ce commentaire de « Al-Fiqh Al-Akbar » soit attribué par erreur à l’Imam Al-Matouridi As-Samarqandi.

– L’Imam Ja’far As-Sadiq fils de Mouhammad Al-Baqir, fils de Zaynou l-‘Abidin ‘Ali fils de Al-Houçayn (que Allah les agrée tous) est un Salaf (C’est à dire qu’il a vécu dans les trois premiers siècles de l’Hégire). Il est décédé en 148 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 1290 ans. Il faisait partie des maîtres des gens de la famille du Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) dans la jurisprudence, dans la science et par le mérite. Il fût également l’un des chouyoukh de l’Imam Abou Hanifah et de l’Imam Malik.

– Ici, il indique que celui qui dit que Allah est à « partir de » quelque chose est mécréant , car il aura attribué à Allah le fait d’être créé. Puis, il dit que celui qui dit que Allah est « dans » une chose est mécréant, car il aura attribué à Allah le fait d’être limité. Et il dit que celui qui dit que Allah est « sur » quelque chose est mécréant, car il aura attribué à Allah le fait d’avoir besoin et d’être porté.

– Une autre parole de Ja’far As-Sadiq rapportée par Al-Qouchayri est proche de cette citation là. Voir l’article : ici.





L’Imam Abou Hanifah (salaf) explique l’istiwa de Allah, et exclu le sens de l’établissement et de la position assise

21 06 2011

   

L’Imam Abou Hanifah a dit dans son livre « Al-Wasiyyah » :

« نُقِرُّ بأنَّ اللهَ تعالى على العرشِ استوى من غيرِ أن يكونَ له حاجةٌ إليه واستقرار عليه وهو الحافظُ للعرش وغيرِ العرش منْ غيرِ احتياج، فلو كان محتاجا لما قَدَرَ على إيجادِ العالم وتدبيرِه كالمخلوق ولو كان محتاجا إلى الجلوس والقرار فقبل خلقِ العرشِ أين كان الله تعالى  الله عن ذلك علوًا كبير»

« Nous reconnaissons [tout comme il a été rapporté dans le Qour-an] que Allah ta’ala «’ala l-‘arch (le Trône) istawa» sans qu’Il ait besoin du Trône et sans qu’Il soit établi dessus et Il est Celui Qui préserve le Trône et autre que le Trône sans en avoir besoin car s’Il avait un quelconque besoin, Il ne serait pas tout puissant à faire exister le monde et à lui prédestiner tout ce qui lui arrive, Il serait comme les créatures. Et s’Il avait le besoin de s’asseoir (joulous) et de s’établir (qarar), alors avant de créer le Trône, où donc aurait-Il été ? Allah est exempt de cela»

Informations utiles :

– L’Imam, le Moujtahid Abou Hanifah an-Nou’man Ibnou Thabit, est l’un des savants du Salaf les plus réputés. Il est né en 80 et il est décédé en 150 de l’Hégire (rahimahou l-Lah). C’est-à-dire il y a plus de 1280 ans. Il est l’Imam de l’école hanafite et il a eu l’honneur de rencontrer des compagnons du Messager de Allah (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam)

– Son livre « Al-Wasiyyah » est un livre qu’il a écrit sur la croyance.

– Ici, l’Imam Abou Hanifah, comme cela était courant chez les salafs, n’a pas donné de sens précis à l’Istawa de Allah. Cependant il a exclu le sens de l’établissement et de la position assise.

– L’édition du scann ci-dessus est tiré d’un commentaire du livre « Al-Wasiyyah » réalisé par Abou l-Layth As-Samarqandi (m.378H). Cette parole est également citée par le Chaykh Moulla ‘Ali Al-Qari  dans son commentaire du livre « al-Fiqhou l-Akbar » au sujet de la parole de l’imam Abou Hanifah : « Son yad est un attribut qui est sans comment. »