L’Imam Fakhrou d-Din Ar-Razi explique les Noms de Allah « Al-‘Aliyy » et « Al-‘Adhim »

13 03 2012

   

Dans son célèbre tafsir connu sous le nom de « At-Tafsirou l-Kabir » (tome 27 page 144 de cette édition) lors de l’explication du verset 4 de sourat Ach-Choura, l’Imam Fakhrou d-Din Ar-Razi a dit :

« قوله تعالى { وَهُوَ العَلِيُّ العَظِيمُ } لا يجوز أن يكون الـمراد بكونه عليًّا العلو في الجهة والـمكان لـما ثبتت الدلالة على فساده ، ولا يجوز أن يكون الـمراد من العظيم العظمةَ بالجثةَ وكبرَ الجسم ، لأن ذلك يقتضي كونه مؤلَّفًا من الأجزاء والأبعاض ، وذلك ضد قوله : { اللَّهُ أَحَدٌ } ، فوجب أن يكون الـمراد من العَلي الـمتعالي عن مشابَهة الـممكنات ومناسبة الـمحدَثات ، ومن العظيم العظمة بالقدرة والقهر بالاستعلاء وكمال الإلـهية »

« Dans Sa parole ta’ala : {وَهُوَ ٱلۡعَلِىُّ ٱلۡعَظِيمُ} (wa houwa l-‘Aliyyou l-‘Adhim) [qui signifie : « Il est Celui Qui a la domination absolue par la puissance et l’éminence du mérite »], il n’est pas possible que ce qui est visé par Al-‘Aliyy soit l’élévation par la direction et l’endroit puisque les preuves de la corruption de cette croyance ont été confirmées.

Il n’est pas possible non plus que ce qui est visé par Al-‘Adhim soit l’éminence par la corpulence et l’ampleur du corps car cela impliquerait qu’il soit composé de parties et d’éléments et cela est contraire à la parole de Allah : {اللَّهُ أَحَدٌ} (Allahou ahad) [qui signifie : « Allah est unique »].

Il est donc obligatoire que ce qui est visé par Al-‘Aliyy, c’est Al-Mouta’ali, c’est-à-dire Celui Qui est exempt de toute similitude avec les possibilités rationnelles et de toute corrélation avec les choses qui entrent en existence et ce qui est visé par Al-‘Adhim, c’est l’éminence par la puissance, la domination et la perfection dans la divinité ».

Informations utiles :

– Le Moufassir –exégète– Abou ‘Abdoul-Lah Mouhammad ‘Oumar Al-Houçayn Fakhrou d-Din Ar-Razi est né en 543 et il est décédé en 606 de l’hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 830 ans. Il était du madh-hab (école de jurisprudence) de l’Imam Ach-Chafi’i. C’est un savant de référence et son oeuvre « At-Tafsirou l-Kabir » est l’un des tafsir les plus célèbres et les plus répandus. Certains l’ont désigné comme le moujaddid du 6ème siècle de l’hégire (c’est-à-dire celui qui revitalise la science de la religion).

– Il explique que le nom de Allah « Al-‘Aliyy » ne signifie pas que Allah est élevé par la direction et l’endroit, mais que cela signifie plutôt que Allah est exempt de toute similitude avec les créatures. En effet, Allah existe sans endroit et sans direction.

– Et il dit que le nom de Allah « Al-‘Adhim » ne signifie pas que Allah est un corps de grande taille, mais que cela signifie plutôt que Allah est éminent par la puissance et la domination, car Allah n’est pas un corps.

Publicités




L’Imam Al-Halimi explique le Nom de Allah « Al-Mouta’ali » (rapporté par Al-Bayhaqi)

20 10 2011

   

Dans son livre « Al-Asma-ou wa s-Sifat » (page 47 de cette édition), l’Imam Al-Bayhaqi rapporte que l’Imam Al-Halimi a dit au sujet du nom de Allah « Al-Mouta’ali » :

« معناه : المرتفع عن أن يجوز عليه ما يجوز على المحدَثين من الأزواج والأولاد والجوارح والأعضاء واتخاذ السرير للجلوس عليه، والاحتجاب بالستور عن أن تنفذ الأبصار إليه، والانتقال من مكان إلى مكان ونحو ذلك، فإن إثبات بعض هذه الأشياء يوجب النهاية، وبعضها يوجب الحاجة، وبعضها يوجب التغير والاستحالة، وشىء من ذلك غير لائق بالقديم ولا جائز عليه»

« Cela signifie qu’Il est exempt du fait que Lui soit possible ce qui est possible aux choses qui entrent en existence : le mariage, l’enfantement, les organes et les membres et le fait de prendre un lit pour s’asseoir dessus, de se préserver de l’atteinte des regards avec un paravent, le déplacement d’un endroit à un autre et ce qui est semblable. En effet, la confirmation de certaines de ces choses impose l’extrémité, certaines imposent le besoin et d’autres imposent le changement et le passage d’un état à un autre. Et rien de tout ceci ne convient à la dignité de Al-Qadim (Celui Qui n’a pas de début à son existence) et cela n’est pas possible à Son sujet ».

Informations utiles :

– L’Imam, le Hafidh Abou Bakr Ahmad Ibnou l-Houçayn Al-Bayhaqi, est né en 384 et il est décédé en 458 de l’hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a presque 1000 ans. Il fait parti des plus grands savants du hadith, et il est de l’école de jurisprudence Chafi’ite. Son livre « Al-Asma-ou wa s-Sifat » est un livre de référence sur la croyance, qui traite des Noms et des Attributs de Allah.

– L’Imam Abou ‘Abdou l-Lah Al-Houçayn Ibnou Al-Haçan Al-Halimi Ach-Chafi’i est né en 338 et il est décédé en 403 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ de 1030 ans. C’est un grand savant dans l’école de jurisprudence (madh-hab) de l’Imam Ach-Chafi’i, dans lequel il a le niveau de Moujtahid mouqayyad. Il est également très connu dans la science du hadith. L’Imam Al-Bayhaqi le cite énormément dans son livre « Al-Asma-ou wa s-Sifat ».

– Ici, il dit clairement que Allah est exempt des organes, des membres, du fait de s’asseoir, du déplacement, ainsi que du changement.





L’Imam Ibn Hajar Al-‘Asqalani dit que Allah est exempt de la direction du haut et du bas

17 08 2011

   

Dans son commentaire du Sahih de Al-Boukhari «Fath Al-Bari » (tome 6 page 136 de cette édition), l’Imam Ibnou Hajar Al-‘Asqalani a dit :

« ولا يلزم من كون جهتي العلو والسفل مُحالاً على الله أن لا يوصف بالعلو ، لأن وصفه بالعلو من جهة الـمعنى ، والـمستحيل كون ذلك من جهة الحس، ولذلك ورد في صفته العالي والعلي والـمتعالي ، ولـم يرد ضد ذلك وإن كان قد أحاط بكل شىءٍ علـماً »

« Le fait que les deux directions du haut et du bas soient impossibles au sujet de Allah n’implique pas qu’on ne Le qualifie pas par al-‘oulouww (l’élévation par le degré) car Son attribution par al-‘oulouww vient dans le sens figuré. Ce qui est impossible, c’est qu’il vienne dans le sens physique (c’est-à-dire l’élévation par l’endroit). C’est pourquoi il a été rapporté des textes concernant Ses attributs Al-‘Ali, Al-‘Aliyy et Al-Mouta’ali, mais il n’a pas été rapporté quelque chose qui signifie le contraire, même s’Il englobe effectivement toute chose par Sa science ».

Informations utiles :

– Chaykhou l-Islam, Amir al-Mou-minin fi l-hadith (le Prince des croyants dans la science du hadith) Chihab ad-Din Abou l-Fadl Ahmad Ibn ‘ali Ibnou Hajar Al-‘Asqalani est né en 773 et il est décédé en 852 de l’hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 580 ans. C’est un très grand spécialiste de la science du hadith qui a écrit de nombreux ouvrages. Il est du madh-hab (Ecole de jurisprudence) de l’Imam Ach-Chafi’i. Son livre « Fath Al-Bari » est incontournable, c’est l’un des plus célèbres commentaires du Sahih Al-Boukhari.

– Ici, le Hafidh Ibnou Hajar dit que Allah n’est pas concerné par les directions tel que le haut et le bas. Et il dit que « Al-‘oulouww » (l’élévation) au sujet Allah ne vient pas dans le sens physique, c’est-à-dire que ce n’est pas une élévation par l’endroit ou la direction ; mais « Al-‘oulouww » vient dans le sens figuré, c’est-à-dire l’élévation par le degré.