Le Ministère des Awqaf et des Affaires Islamiques du Royaume du Maroc explique l’Istiwa de Allah

23 08 2011

Dans le magazine Da’wati l-Haqq (n° 305-306 p 65 année 1415 H, 1994 C) qui est édité par le Ministère des Awqaf et des Affaires Islamiques du Royaume du Maroc, il est dit :

« يتفق الجميع من علـماء سلف أهل السنة وخلفهم- وكذا العقلانيون من الـمتكلـمين – على أن ظاهر الاستواء على العرش بمعنى الجلوس على كرسي والتمكن عليه والتحيز فيه مستحيلٌ ، لأن الأدلة القطعية تُنَـزِّهُ الله تعالى عن أن يُشبهَ خلقه أو أن يحتاج إلى شىءٍ مخلوق ، سواء أكان مكاناً يحل فيه أو غيره ، وكذلك لأنه سبحانه نفى عن نفسه الـمماثلة لخلقه في أي شىء فأثبت لذاته الغِنى الـمطلق فقال تعالى :{ لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَىءٌ}»

« L’ensemble des savants du Salaf (prédécesseurs des trois premiers siècles) de Ahlou s-Sounnah et de leur Khalaf (successeurs) – et également les spécialistes des preuves rationnelles parmi les moutakallim (spécialistes de la science de la croyance) – se sont accordés à dire que le sens apparent de « al-istiwa ‘ala l-‘arch », c’est-à-dire la position assise sur une chaise, l’installation et la localisation dessus, est impossible parce que les preuves rationnelles catégoriques ont montré l’exemption de Allah ta’ala d’avoir une quelconque ressemblance avec Ses créatures ou d’avoir besoin de quoi que ce soit de créé, que ce soit d’un endroit où prendre place ou autre. De même parce que Allah soubhanahou a nié à Son sujet la similarité avec Ses créatures en quoi que ce soit. Il a confirmé pour Son Être le non besoin absolu. Allah ta’ala dit : {لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْءٌ} (layça kamithlihi chay) ce qui signifie : « Rien n’est tel que Lui » ».

Informations utiles :

– Il est rapporté ici, l’unanimité des savants de Ahlou s-Sounnah, qu’ils soient du Salaf (c’est-à-dire des trois premiers siècles de l’hégire) et du Khalaf (c’est-à-dire après les trois premiers siècles de l’hégire) que « al-istiwa ‘ala l-‘arch » n’est pas à prendre dans le sens de la position assise, de l’installation ou encore de la localisation dessus, contrairement à ce que prétendent les mouchabbihah (assimilationniste) et les moujassimah (anthropomorphiste).

– Comme il a été indiqué précédemment, ce magazine (دعوة الحق / Da’wati l-Haqq) est édité par le Ministère des Awqaf et des Affaires Islamiques du Royaume du Maroc.





Le Hafidh Ibn Hibban dit que Allah est sans endroit et qu’Il ne dépend pas du temps.

1 07 2011

   

Le Hafidh Ibnou Hibban dans son livre « Ath-Thiqat » (tome 1, page 1) a dit :

« الحمد لله الذي ليس له حدٌّ محدودٌ فيُحتوى ، ولا له أجلٌ معدودٌ فيَفنى ، ولا يحيط به جوامع الـمكان ، ولا يشتمل عليه تواتر الزمان »

« La louange est à Allah, Celui Qui est exempt de limite et Qui n’est donc pas limité pour être contenu, Qui est exempt de terme et n’est donc pas décompté pour être anéanti, Qui n’est cerné par aucun des endroits et Qui n’est pas sujet à l’écoulement du temps »

Informations utiles :

– Le Hafidh Abou Bakr Mouhammad Ibnou Hibban Ibnou Ahmad Abou Hatim At-Tamimi Al-Bousti, est un savant du Salaf, il est né en 270 et il est décédé en 354 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 1080 ans.

– C’est un grand spécialiste de la science du hadith. Il est l’auteur du « Sahih » réputé sous le nom de « Sahih Ibn Hibban ». Il était du madh-hab (Ecole de jurisprudence) de l’Imam Ach-Chafi’i.

– Dans l’introduction de son livre « Ath-Thiqat », il dit que Allah est sans endroit et qu’Il ne dépend pas du temps.





L’Imam Abou Hanifah (salaf) explique l’istiwa de Allah, et exclu le sens de l’établissement et de la position assise

21 06 2011

   

L’Imam Abou Hanifah a dit dans son livre « Al-Wasiyyah » :

« نُقِرُّ بأنَّ اللهَ تعالى على العرشِ استوى من غيرِ أن يكونَ له حاجةٌ إليه واستقرار عليه وهو الحافظُ للعرش وغيرِ العرش منْ غيرِ احتياج، فلو كان محتاجا لما قَدَرَ على إيجادِ العالم وتدبيرِه كالمخلوق ولو كان محتاجا إلى الجلوس والقرار فقبل خلقِ العرشِ أين كان الله تعالى  الله عن ذلك علوًا كبير»

« Nous reconnaissons [tout comme il a été rapporté dans le Qour-an] que Allah ta’ala «’ala l-‘arch (le Trône) istawa» sans qu’Il ait besoin du Trône et sans qu’Il soit établi dessus et Il est Celui Qui préserve le Trône et autre que le Trône sans en avoir besoin car s’Il avait un quelconque besoin, Il ne serait pas tout puissant à faire exister le monde et à lui prédestiner tout ce qui lui arrive, Il serait comme les créatures. Et s’Il avait le besoin de s’asseoir (joulous) et de s’établir (qarar), alors avant de créer le Trône, où donc aurait-Il été ? Allah est exempt de cela»

Informations utiles :

– L’Imam, le Moujtahid Abou Hanifah an-Nou’man Ibnou Thabit, est l’un des savants du Salaf les plus réputés. Il est né en 80 et il est décédé en 150 de l’Hégire (rahimahou l-Lah). C’est-à-dire il y a plus de 1280 ans. Il est l’Imam de l’école hanafite et il a eu l’honneur de rencontrer des compagnons du Messager de Allah (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam)

– Son livre « Al-Wasiyyah » est un livre qu’il a écrit sur la croyance.

– Ici, l’Imam Abou Hanifah, comme cela était courant chez les salafs, n’a pas donné de sens précis à l’Istawa de Allah. Cependant il a exclu le sens de l’établissement et de la position assise.

– L’édition du scann ci-dessus est tiré d’un commentaire du livre « Al-Wasiyyah » réalisé par Abou l-Layth As-Samarqandi (m.378H). Cette parole est également citée par le Chaykh Moulla ‘Ali Al-Qari  dans son commentaire du livre « al-Fiqhou l-Akbar » au sujet de la parole de l’imam Abou Hanifah : « Son yad est un attribut qui est sans comment. »





L’Imam Abou Mansour Al-Baghdadi rapporte l’unanimité sur le fait que Allah existe sans endroit

17 06 2011

      

L’Imam Abou Mansour Al-Baghdadi a dit dans son livre Al-Farqou bayna l-Firaq (page 260 de cette édition) :

« Ils ont été unanimes (c’est-à-dire Ahlou s-Sounnah) que Allah n’est pas contenu dans un endroit et que le temps ne s’écoule pas sur Lui, contrairement à ce que les Hichamiyyah et les Karramiyyah prétendent lorsqu’ils disent que Allah est en contact avec Son Trône. L’émir des croyants, ‘Ali (Ibnou Abi Talib) a dit :

«  إنّ الله تعالى خلق العرش إظهاراً لقدرته لا مكاناً لذاته »

« Allah ta’ala a créé le Trône comme manifestation de Sa Toute-puissance et ne l’a pas pris comme endroit pour lui-même ». Et il (‘Ali Ibnou Abi Talib) a dit également :

« كان (الله) ولا مكان ، وهو الآن على ما  كان »

« Allah existe de toute éternité alors qu’il n’y a pas d’endroit de toute éternité et Il est maintenant tel qu’Il est de toute éternité » ».

Informations utiles :

– Le Chaykh, l’Imam Abou Mansour Abdou l-Qahir Ibnou Tahir At-Tamimi Al-Baghdadi Al-Isfarayini est décédé en 429 de l’hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 1000 ans. C’est un savant dans l’école de jurisprudence Chafi’ite.

– Son livre al-Farqou bayna l-Firaq est au sujet de 73 groupes sur lesquels le Prophète (Salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) a dit (dans le sens) : « Certes cette communauté se séparera en 73 groupes, 72 sont en enfer et un seul est au paradis. C’est la majorité (Al-Jama’ah) » [Rapporté par Abou Dawoud dans Ses Sounan]. Cette version confirme l’autre version qui signifie : « Ma communauté se séparera en 73 groupes ; tous sont en enfer sauf ceux qui seront sur ce sur quoi j’étais, moi et mes compagnons ». En effet, la voie du Prophète et de ses compagnons est la voie suivie par la majorité des musulmans

– Après avoir cité tous les groupes (firaq) égarés, il a écrit un long chapitre dédié à la croyance de Ahlou s-Sounnah wa l-Jama’ah. Cette citation est tirée de ce chapitre. Il cite 15 points de croyance unanimes chez les Sunnites et il met ce point en troisième dans sa liste. Voilà la vraie croyance sunnite.

– Il rapporte également la précieuse parole de l’Imam ‘Ali qui est : « Allah ta’ala a créé le Trône comme manifestation de Sa Toute-puissance et ne l’a pas pris comme endroit pour lui-même »





L’Imam Ahmad Ibn Hanbal autorise et pratique le tabarrouk (recherche de bénédiction) par le Prophète

15 06 2011

   

Dans son livre « Siyari A’lami n-Noubala » (tome 11 page 212 de cette édition), Adh-Dhahabi a dit :

« ‘Abdou l-Lah ibnou Ahmad (le fils de l’imam Ahmad ibnou Hanbal) a dit: J’ai vu mon père (l’imam Ahmad ibnou Hanbal) prendre un cheveu de ceux du Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam), il l’a mis dans sa bouche puis l’a embrassé. Et je suis sur de l’avoir vu le mettre sur ses deux yeux, et l’avoir mélangé avec de l’eau, d’avoir bu cette eau en recherchant la guérison par cela.
Et je l’ai vu prendre le bol du Prophète, le laver dans un puits, puis boire dedans. Je l’ai vu boire de l’eau de Zamzam en recherchant la guérison et s’essuyer les mains et le visage avec elle.

Je dis (c’est Adh-Dhahabi qui parle) : Où est le déni de Ahmad dans cela, il fut rapporté que ‘Abda l-Lah demanda à son père au sujet de quelqu’un qui touche le pommeau du minbar du Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) et touche le mur de la chambre Honorée du Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) et Ahmad Ibnou Hanbal répondit : « Je ne vois aucun mal dans cela », Que Allah nous protège des égarements des khawarij et de [leurs] innovations»

Informations utiles :

– L’Imam, le Moujtahid –jurisconsulte–  Ahmad Ibn Hanbal est l’un des plus grand savant de notre communauté, c’est une référence incontournable pour tous musulman. C’est un salaf (C’est à dire qu’il a vécu dans les trois premiers siècles de l’hégire), Il est né en 164 et il est décédé en 241 de l’hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 1190 ans. Il est l’Imam de l’école (madh-hab) Hanbalite.

– Le tabarrouk c’est la recherche de bénédiction par les traces physiques d’un Prophète ou d’un être de vertu, tout en sachant, bien évidemment, que c’est Allah ta’ala qui est Le Créateur de la guérison, du profit, de la barakah etc.

– La permission de faire cela est comprise des actes du Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam). Parmi ses actes : lors du pèlerinage d’adieu, il rasa sa tête et distribua ses cheveux aux compagnons pour qu’ils puissent profiter des bénédictions. Ceci est cité par Al-Boukhariyy et Mouslim dans leur sahih. Voir l’article à ce sujet : ici .

– Cette citation nous démontre que les musulmans du salaf, autorisaient et pratiquaient le tabarrouk par le Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) même après sa mort.

– Adh-Dhahabi est né en 643 et il est mort en 748 de l’hégire, c’est-à-dire il y a plus de 680 ans. Il est souvent pris comme référence par les gens de la déviation qui s’opposent au tabarrouk.





L’Imam Al-Ach’ari dit que Allah existe de toute éternité sans endroit.

8 06 2011

   

Le Hafidh Ibnou ‘Açakir dans son livre « Tabyinou Kadhibi l-Mouftari» (page 150 de cette édition) rapporte la position de certains groupes égarés en disant :

« De même, les « Najjariyah » disent que le Créateur, qu’Il soit exalté, est dans tous les endroits sans qu’Il soit diffus et sans direction, tandis que les « hachawiyyah » et les « moujassimah » disent qu’Il est présent sur le Trône, que le Trône est son endroit, et qu’Il est assis dessus. »

Puis, il cite la voie de l’Imam Al-Ach’ari :

« Quant à lui [l’imam al-Ach’ari], il a choisi une voie qui est entre les deux, et il a dit :

 » كان -الله- ولا مكان فخلق العرش والكرسي ولـم يحتج إلى مكان ، وهو بعد خلق الـمكان كما كان قبل خلقه « 

« Allah est de toute éternité et il n’y a pas d’endroit de toute éternité. Il a créé Al-‘Arch –le Trône–, Al-Koursiyy –le Piédestal–, Il n’a pas besoin d’endroit et Il est, après la création de l’endroit tel qu’Il est de toute éternité avant de l’avoir créé (l’endroit) »

Informations utiles :

– L’imam, le Hafidh Ibnou ‘Açakir (Abou l-Qaçim ‘Ali Ibnou Hassan Ibnou Hibatoullah Ad-Dimachqi ) est né en 499 et il est décédé en 571 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) soit il y a plus de 850 ans. C’était un grand savant du hadith, et il était de l’école de jurisprudence Chafi’ite.

– Le titre de son livre signifie « l’Elucidation du Mensonge du Calomniateur »; il l’a écrit pour défendre l’Imam Al-Ach’ari des mensonges de ceux qui l’avaient calomnié.

– Ici, après avoir cité la mauvaise croyance de certains groupes égarés, il explique la croyance de l’imam Al-Ach’ari sur ce point, qui est que Allah est sans endroit de toute éternité et qu’Il n’a pas besoin du Trône et du Piédestal.

– L’Imam Abou l-Haçan Al-Ach’ari est un savant du salaf (C’est à dire ayant vécu dans les trois premiers siècles de l’hégire) il est né en 260 (certains ont dit 270) et il est décédé en 324 de l’Hégire (d’autre ont dit 330 ou 333) rahimahou l-Lah. Un très grand nombre de savants ont fait son éloge et le considèrent comme l’un des plus grands défenseurs de la croyance de Ahlou s-sounnah wa-l jama’ah.